Association loi 1901 - creation-d-entreprise.net

Création d'Entreprise - Conseils et assistance

Cliquez sur le conseil dont vous avez besoin... et envoyez votre demande







CREATION D’ENTREPRISE à Fresnes

CREATION D’ENTREPRISE à Fresnes

Île-de-France / Val-de-Marne » Commune de Fresnes

Fresnes est une ville française, située dans le département du Val-de-Marne et la région d'Île-de-France. Ses habitants sont appelés les Fresnois et les Fresnoises.

La commune s'étend sur 3,6 km² et compte 26 621 habitants depuis le dernier recensement de la population. Avec une densité de 7 477,8 habitants par km², Fresnes a connu une nette hausse de 18,5% de sa population par rapport à 1999.

Entourée par les communes de Antony, Chevilly-Larue et Rungis, Fresnes est située à 2 km au nord-est d'Antony la plus grande ville aux alentours.

Située à 67 mètres d'altitude, la Rivière La Bievre, le Ruisseau de Rungis sont les principaux cours d'eau qui traversent la commune de Fresnes.

La commune est proche du parc naturel régional du Vexin français.

Le maire de Fresnes se nomme Monsieur Jean-Jacques BRIDEY.

La commune de Fresnes aime le développement technologique.

Entreprises Fresnes - Liste des Entreprises, Sociétés, PME à Fresnes

https://fr.kompass.com › Île-de-France › Val-de-Marne

La base de données Kompass recense toutes les entreprises de Fresnes ... la date decréation de l'entreprise, la forme juridique, les derniers bilans, les effectifs ...

[PDF]information collective sur la creation et reprise d'entreprise - La Fabrique

lafabrique.agglo-valdebievre.fr/sites/lafabrique.../dossier-information-createur.pdf 

Arcueil • Cachan • Fresnes • Gentilly • Le Kremlin-Bicêtre • L'Haÿ-les-Roses • Villejuif ... (Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d'Entreprise).

Associations | Ville de Fresnes

www.fresnes94.fr › À votre service

Mode d'emploi pour la création d'une association. Pour obtenir la .... (la maison des associations) www.admical.org (carrefour du mécénat d'entreprise)

Étapes de la CREATION D’ENTREPRISE

Créer une entreprise nécessite de faire aboutir différentes étapes :

Trouver une idée à partir de vos atouts, vos intérêts, vos goûts et motivations ainsi que les grandes tendances. Il n'est pas forcément obligatoire de trouver une idée innovante pour réussir un projet de CREATION D’ENTREPRISE : Une grande majorité des créations d'entreprises qui réussissent sont la copie de business existants.

Évaluer votre idée de CREATION D’ENTREPRISE grâce à un outil d'évaluation de projet. Cette étape permet d'évaluer le potentiel du projet mais aussi de la capacité à le mener à bien.

Réaliser une étude de marché.

Réaliser un plan d'affaires ou business plan soit le point complet sur la stratégie suivie, assorti d'une prévision technique et financière, fort utile notamment pour trouver des financements

Choisir un statut juridique adapté.

Réaliser les formalités nécessaires auprès de l'administration.

Apprendre à vendre, à faire de la qualité, à gérer.

Le Plan d'affaires ou Business plan est une étape fondamentale de la CREATION D’ENTREPRISE. Il permet de déterminer la viabilité du projet en structurant ses idées et visualiser le fonctionnement futur de son entreprise, en évaluant ses charges, sa production, son développement. Si le potentiel du projet y apparaît explicitement, il sera un outil de crédibilité lors de la recherche de financements et de partenariats.Il est fortement recommandé de consulter des professionnels de la CREATION D’ENTREPRISE (cabinet de formation et de conseil en CREATION D’ENTREPRISE, chambres de commerce, chambre des métiers, associations d'aide à la CREATION D’ENTREPRISE...)

L'identification de l'entrepreneur à son projet d'entreprise ou à une entreprise établie explique le degré fort de son implication.

À la différence du terme d'homme d'affaires, le terme d'« entrepreneur » laisse entendre que celui-ci est fortement investi matériellement et/ou moralement dans le développement et le déploiement de son projet. Il est en fait investit d'une mission de salut public. La réunion et la mobilisation de ressources pertinentes, ainsi que la volonté de pérennisation de celle-ci dans le cadre durable d'une organisation voire d'une institution.

Pour autant, les exemples abondent (voir le destin d'André Citroën en particulier) qui montrent que les qualités indéniables chez un « entrepreneur » ne coïncident pas toujours avec celles du « gestionnaire » :

Le premier est doté en principe du leadership et la vision en phase avec les enjeux et les risques.

Le second dispose normalement des vertus hautement nécessaires pour assurer la gestion au quotidien des revenus et des charges.

La forte personnalité de l'« entrepreneur » souvent inséparable de l'entreprise qu'il a fondée ou relancée et pratiquant un leadership souvent sans partage, fait que sa disparition - lorsque la prise de relais n'est pas suffisamment préparée - entraîne fréquemment une crise de succession dont les effets à terme peuvent être dévastateurs, surtout au moment où l'entreprise se sent « orpheline ». Il est donc utile de prendre en compte l'influence que la personnalité de l'entrepreneur exerce sur son entreprise.

Selon une étude d'Ernst & Young, « on ne naît pas entrepreneur, on le devient ». Mais d'autres études soulignent que « les 3/4 des entrepreneurs sont issus d'une famille d'entrepreneurs ».

En France, l’âge moyen de l’entrepreneur est de 41 ans. 2 % des entrepreneurs ont moins de 25 ans. Une faible proportion d’individus estime avoir les compétences nécessaires au démarrage d’une activité entrepreneuriale : 38 % contre 43 % au Royaume-Uni et 56 % aux États-Unis. Pour la figure de l'entrepreneur propre à l'entreprise voir l'article : Entreprise

L'ensemble des entrepreneurs d'un même pays forme l'entrepreneuriat.